• Facebook - Black Circle

CREATIONS PASSEES

De 2004 à  2011

LE COEUR COUSU

D’après le roman de Carole Martinez

(Ed. Gallimard)​ - Création 2011

 

Paru en 2008 chez Gallimard et traduit dans plusieurs langues, ce roman a reçu 9 prix littéraires.​

​​
Frasquita, un peu magicienne ou sorcière selon les rumeurs, a un don exceptionnel de couturière qu’elle a hérité depuis ses première règles, tel une filiation matriarcale et magique qui relie les vivantes et les mortes depuis la nuit des temps. Elle avait alors reçu de sa mère une boîte qu’elle a du garder fermé pendant neuf mois. A l’intérieur, s’y trouvaient des bobines de fils de couleurs et une aiguille. Depuis elle coud, brode, raccommode tout ce qui l’entoure et ainsi perpétue le don magique qui existe dans sa famille. Elle use de ce génie qui lui permet de vivre, s’en fait sa renommée, comme son malheur...

Emilie Flacher a le désir de faire de cette odyssée féminine un spectacle qui raconte la destinée de cette famille étrange et singulière, l’histoire de personnes simples, mais qui ont une force de vie capable de transformer les choses autour d’eux.

« Fabriquer un spectacle qui colporte ces histoires, en réinventant un théâtre de marionnettes et d’objets itinérant, dans la tradition du théâtre de marionnettes, mais avec nos propres façons de manipuler les objets en les transformant et en les détournant ».

 

Mise en scène : Émilie Flacher

Avec : Kathleen Fortin, Chris Sahm (reprise par Domi Giroud),

Agnès Oudot

Scénographie : Kristelle Paré

Bande son : Thierry Küttel

(composition, mise en perspective des fragments sonores et basses)

Oud, voix et guitare  : Lionel Rolland 

Voix : Francisco Cabello

Clarinettes : Pierre Lassailly

Prises de son des parties instrumentales et mixage : Didier Boyat

Construction marionnettes : Colette Pouliquen, Florie Bel, Emilie Flacher

Construction du décor : Gabriel Burnod, Didier Raymond, Christophe Petit, J. L. Boiré

Costumes : Florie Bel

Création lumière : Sébastien Lefèvre assisté de Pierre Josserand

Régie : Nicolas Galliot et Pierre Josserand

COPRODUCTION

Cie Arnica, Théâtre de Bourg en Bresse / Scène Rhône-Alpes et Scène conventionnée théâtre de marionnettes, Centre Culturel Aragon d’Oyonnax (01), Centre Culturel Théo Argence à Saint-Priest (69).

 

Avec le soutien de : Scène Nationale Le Granit (Belfort-90), Travail et Culture (Saint Maurice l’Exil-38), l’Esplanade du lac (Divonne-les-Bains-01), le Centre Culturel de Mornant (69), Festival Moisson d’Avril à Lyon (69), l’AGLCA de Bourg-en-Bresse (01), la DRAC Rhône-Alpes, l’ADAMI et la SPEDIDAM.

LA PRESSE

" Un public entièrement conquis".​

... Emilie Flacher, avec talent, respecte le texte de CAROLE MARTINEZ. Elle fait alterner des moments de récit, de dialogue avec les objets et les marionnettes, et des instants tout simplement visuels... Un spectacle magnifique." 

Le progrès - 10 octobre 2011

BRODERIES

​Création 2010 

 

Une couturière actionne la pédale de sa machine à coudre mais ce qui l’occupe ici est une autre sorte de couture,  celle que l’on fait de soi à soi quand les mains sont prises et que la tête peut rêver. Elle pédale et fait défiler devant elle poèmes visuels et petites histoires sur un plateau rond. Par son mouvement circulaire, marionnettes et objets font comme une danse, une suite d’images qui nous parlent de la nature des liens qui nous unissent, de notre difficulté d’être ensemble et de notre solitude. Les fils s’entremêlent, et pourtant elle continue de broder.  

« Si les individus sont des îles, alors les îles sont les plis de la mer. »
Miguel Benasayag

Conception Émilie Flacher

avec la complicité de Virginie Gaillard et Thierry Küttel

Comédienne marionnettiste et manipulatrice d’objets ​

Virginie Gaillard ou Agnès Oudot

Composition musicale et interprétation Thierry Küttel

Création des marionnettes Émilie Flacher

Construction Pierre Josserand

 

 

Une production de la Compagnie Arnica en résidence au CREAM de Dives sur Mer.

PRESSE

 

"Nous sommes des îles" est le message inscrit sur un petit parchemin déroulé au début du spectacle. Sur un plateau circulaire, qui tourne au-dessus d'une vieille machine à coudre à pédale, une comédienne anime des marionnettes, des bibelots et autres ustensiles. Avec, elle tisse des bribes de vie, faits de moments dans le métro, où l'on voit des jambes se croiser, de fêtes où les verres s'échangent... Peu à peu, au fil du refrain joué à la guitare électrique, s'ouvre un univers dont on perçoit de plus en plus la profondeur. Et c'est bien la pensée du philosophe et psychanalyste Miguel Benasayag, s'appliquant à découdre le mythe occidental de l'individu, qui se déploie. Dans la minutie gracieuse, la précision impeccable du déploiement scénique, nous comprenons pourquoi le spectacle est une véritable broderie, un travail délicat où les petits ont leur compte de rêve, et les grands leur compte de sagesse. Un très beau spectacle."

 

Théâtral magazine - 30 juillet 2011 - Avignon - Marion Richez

LES DANAÏDES

D’après Les Suppliantes d’Eschyle - Création 2009

 

 

Lointaine dans le temps et l'espace, la tragédie est actuelle dans les questions qu'elle pose. Le mythe des Danaïdes raconte l'histoire d'un groupe de jeunes femmes fuyant un mariage forcé. Elles sont prises dans des lois écrites et non écrites, entre un pays qu'elles quittent et un pays qui les accueille.
A partir de l'écriture d'Eschyle, la compagnie Arnica a inventé un choeur de marionnettes sur pilotis, mis en mouvement par quatre marionnettistes, accompagnés par Thierry Küttel, contrebassiste.


 

Mise en scène Emilie Flacher
Adaptation Eloi Recoing
Comédiens marionnettistes et manipulateurs d'objets 

Alexandra Vuillet, Emma Utges, Virginie Gaillard, Stefane Marqués
Compostion et interprétation live Thierry Küttel

(contrebasse, chant, bruitage),
Création des marionnettes Émilie Flacher, Colette Pouliquen
Création lumière Sébastien Lefèvre
Costumes Florie Bel
Régie générale  Frédéric Masson
Régie Lionel Thomas, Pierre Josserand
Photos  Michel Cavalca

COPRODUCTION

Compagnie Arnica, Théâtre de Bourg-en-Bresse - Scène Rhône-Alpes - Scène conventionnée pour le Théâtre de marionnettes le théâtre d'objets.

 
 

MECANIQUE DES JOURS
ET DES PEINES

De Patrik Dubost - Création 2007


A l'origine de ce spectacle, il y a l'envie de faire se rencontrer l’écriture poétique de Patrick Dubost et la pensée du neurobiologiste Henri Laborit. S'ensuit une série de poèmes comme autant de pirouettes sensibles pour évoquer les (dys)fonctionnements de l'humain.

Sur le petit castelet, se croisent objets parlants, papier de soie, boîtes à musique et cochons en plastique.

Spectacle intime pour partager ensemble, en petit groupe, des bulles de pensées philosophiques.

 

 

Texte Patrick Dubost
Mise en scène, création et réalisation des marionnettes

Émilie Flacher
Comédiens marionnettistes  Alexandra Vuillet
Création castelet et installation plastique Colette Pouliquen
Costumes  Florie Bel - Atelier Drôles de bobines
Photos  June et Carlo Giesa
Visuel Laurence Polignone - Nicolas Desmarchelier

 

 

COPRODUCTION

Compagnie Arnica, Théâtre de Bourg-en-Bresse- scène conventionnée marionnettes, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes​

 

 

LA PRESSE

Stimulante, tonique, apéritive, expectorante… la compagnie Arnica, un nom qui résonne dans le paysage théâtral avec sa dernière création Mécanique des jours et des peines où elle vient manipuler la complexité du cerveau humain pour mieux en saisir ses représentations.

Bulletin d’AMCulture Scientifique Technique et Industrielle, printemps 2007

SOLILOQUES SUR UNE PLANCHE A REPASSER

D'après Jean Pierre Siméon et Jehan Rictus - Création 2004.

 

Soliloques... petites musiques dans la tête, monologue de l'intérieur...

Ecrits à un siècle d'intervalle, les soliloques de Jean-pierre Siméon et de Jehan Rictus nous laissent entendre les voix de ceux qui sont expulsés, repoussés, renvoyés sur le bord de la route parmi les cailloux. Témoignages de solitude, coups de gueule et histoires d’errances se succèdent sur la planche à repasser / à ressasser et sont accompagnés par Thierry Kuttel, contrebassiste et chanteur.

​​

 

Texte Jean-Pierre Siméon et Jehan Rictus
Mise en scène, création et réalisation des marionnettes Emilie Flacher
Comédienne marionnettiste Alexandra Vuillet
Création et interprétation musicale Thierry Küttel (contrebasse, chant)
Création Lumière  Rémi El Mahmoud
Décor  Clément Kaminski
Photos  Michel Cavalca

 

 

 

 

LA PRESSE
« Pour s’insérer dans les espaces les moins équipés, les plus exigus. Soliloques sur une planche à repasser, illustre bien cette démarche de recherche ménageant une forme de simplicité. Ce travail comprend aussi une forte dimension musicale. A suivre donc ! »
La Scène, juillet 2005

 

CIE ARNICA  Théâtre de marionnettes & écritures contemporaines - ESPE 40 rue du Général Delestraint 0100 Bourg-en-Bresse / 04 74 30 91 99

Association Loi 1901 - Licences 2-1097794 // 3-1097795 - SIRET 444 982 623 00043

La Cie Arnica est en convention triennale avec la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Ain et la Ville de Bourg en Bresse. Elle est artiste associée au Théâtre de Bourg-en-Bresse, scène conventionnée d’intérêt national création marionnette et cirque, de 2017 à 2019. La compagnie Arnica est adhérente de Themaa, Assitej, HF Auvergne-Rhône-Alpes, SYNDEAC et d'Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle vivant.

 

DSC_4825